Select Page

CES RÉALITÉS QU’ON NE RÉALISE POINT

Il y a de ces réalités qu’on ne retrouve dans aucune loi, aucune religion, aucune société, aucun système, aucun contrat.
Ces réalités que nous croisons sur le chemin de la vie sans vraiment les comprendre.
Ces réalités qui nous culpabilisent et nous marginalisent.
Ces réalités qui nous donnent le sentiment d’être seuls quand bien même nous sommes très entourés.
Ces réalités qui nous déstabilisent et nous font réfléchir.
Ces réalités que l’on nous oblige à ignorer, à oublier à en rire, ou en pleurer.
Ces réalités que nous croyons illusion, dérision.
Ces réalités que le monde rend futiles.
Ces réalités qui nous terrorisent et immobilisent.
Ces réalités qui nous apaisent et nous réjouissent.
Ces réalités qui ne sont qu’imagination, émotion, faiblesse, ou sentiment.
Ces réalités qui font de nous des idéalistes en nous rendant irréalistes et déraisonnables.
Ces réalités qui assassinent la sagesse.
Ces réalités qui ne sont point sensées mais juste pleines de sens.
Ces réalités qui sont juste humaines mais si sagement déshumanisées.
Ces réalités qui ont rarement des points communs mais se ressemblent tant.
Ces réalités qui sont communément appelées rêves mais sont si loin de l’être.
Ces réalités qui à la fois comblent l’âme et l’abattent.
Ces réalités que nous ne pouvons nier ou empêcher.
Ces réalités que nous ne faisons que vivre, subir, ou combattre.
Ces réalités auxquelles nous cédons ou résistons.
Ces réalités que péniblement les cœurs maîtrisent.
Ces réalités qui ne lâchent jamais prise et nous pourchassent sans relâche.
Ces réalités qui sont vraiment réelles mais bien trop.
Communes ou propres à chaque âme et chaque esprit, elles gouvernent les cœurs qui y croient dur comme fer. Ceux qui ne sont assurément pas tous ses serviteurs mais sans aucun doute ses fervents admirateurs.
Oui ce sont ces réalités que nous ne pouvons point appeler réalités si nous voulons survivre dans la réalité de la vie.

Par Kenza Tazi