COMMENT SURVIVRE AUX ALLERGIES SAISONNIÈRES?

Le printemps est là, escorté par le pollen et les éternuements inhérents. Si vous êtes l’un des 10 millions de marocains qui souffrent d’allergies respiratoires, vous ne connaissez que trop bien ces symptômes, et le piège qui se referme sur vous chaque année en cette période printanière.

Cette sensibilité du système immunitaire à ce qui est généralement inoffensif, survient quand le corps tente de se débarrasser de la substance étrangère qu’on désigne comme un allergène. Elle provoque des symptômes tels que les éternuements, le larmoiement et le picotement des yeux, les démangeaisons, ou l’écoulement nasal. Les allergènes les plus communs sont les squames d’animaux, le pollen, les acariens et les moisissures. Cette sensibilité commence le plus souvent pendant l’enfance ou l’adolescence. S’agissant de la raison pour laquelle certaines personnes développent des allergies et d’autres pas, mystère et boules de gommes… Nous savons en revanche que les allergies peuvent être héritées. Si les deux parents ont des allergies, la probabilité que leur enfant en développe est de 65%. Si c’est le cas seulement pour l’un des deux, la probabilité descend à 50%. Oui, il y a bien des héritages plus plaisants que d’autres! Le printemps est souvent la pire période de l’année pour ceux qui se plaignent d’allergies saisonnières, mais la réalité est que les gens peuvent souffrir des allergies en toute saison. L’été et l’automne peuvent également entraîner ces symptômes chez certains malades. Le moment et la durée des symptômes allergiques varient selon les personnes. Bien que les symptômes des allergies et des rhumes saisonniers soient sensiblement similaires, il y a des signes qui peuvent vous aider à différencier ces deux conditions. Il est plus probable que ça soit une allergie s’il n’y a ni fièvre ni douleurs musculaires. Pourtant, les éternuements sont multiples, rapides et consécutifs, le nez dégouline, les oreilles et la gorge grattent. En outre, les symptômes des allergies saisonnières peuvent généralement durer plus longtemps que ceux d’un rhume, qui lui, disparait généralement au bout de sept à dix jours. La bonne nouvelle, c’est que ça ne devrait pas vous empêcher de profiter des paysages verdoyants.
En voiture, réglez le climatiseur pour faire re-circuler l’air!
À la maison, assurez-vous souvent de changer les filtres!
Sachez aussi que la production de pollen est plus importante en début de matinée, alors essayez de planifier les activités de plein air en conséquence!
En rentrant, lavez soigneusement vos cheveux immédiatement pour vous débarrasser de tout le pollen que vous avez recueilli en extérieur!
Pensez également à l’oignon, la quercétine dont il est riche, profite à votre alimentation mais lutte aussi contre les yeux larmoyants et les démangeaisons, de l’asthme et du rhume des foins!
Les probiotiques, eux, seraient efficaces contre la rhinite allergique. Une bonne excuse pour abuser des yaourts!
Tenez-vous prêt en gardant un médicament contre les allergies à portée de main! Les nouveaux antihistaminiques procurent souvent un soulagement des symptômes pendant 24 heures sans causer de somnolence. Encore mieux, faites le plein des fruits riches en vitamine C! L’histamine molécule qui déclenche les symptômes de l’allergie en cas d’intolérance, augmente lorsque les niveaux de vitamine C diminuent.

Hakima Yassine Chawki

Pin It on Pinterest

Retour haut de page