DÉDUCTIONS PEU PROBABLES

-Les qualités d’une personne incitent à aggraver involontairement les défauts d’une autre.
-La tolérance est l’acceptation d’une différence établie par des êtres humains pas différents mais surtout indifférents.
-Notre point commun à tous est l’humanité qui définit nos faiblesses les plus incontrôlables.
-A part la tombe, le seul endroit qui rappelle aux êtres humains qu’ils sont tous égaux c’est “les toilettes”.
-Personne ne ressemble à l’autre, chacun de nous étant unique, réagit puis agit à sa façon. Seules la société et la religion unissent nos actes et paroles.
-Les seuls contraires qui ne s’opposent jamais sont le jour et la nuit, car chacun laisse à l’autre la chance d’exister tout simplement et naturellement.
-La meilleure façon de connaitre le bon fond d’une personne est d’observer sa manière de se comporter avec les gens qui ne peuvent rien lui apporter, et sa réaction positive pendant les situations où elle n’a rien à gagner.
-Toutes sortes de querelles ou disputes devraient être passagères du moment que l’explication éclaircit les choses…Ceux qui ne la cherchent pas n’ont jamais été faits pour s’entendre.
-Aimer l’autre c’est se satisfaire à travers lui ou elle. C’est donc d’abord s’aimer soi-même. Ceux qui n’arrivent pas à aimer ne s’aiment pas eux-mêmes.
-Émotionnellement, intellectuellement, et matériellement parlant, les personnes qui donnent beaucoup ont beaucoup reçu…Ils ne transmettent que ce qu’ils ont en réserve. En revanche ceux qui donnent par excès, comblent un vide ou ont un but à atteindre.
-Le fait d’être entouré n’exclut pas le fait de se sentir seul.
-La raison est pour le cœur ce que le juge est pour le coupable et ce que dieu est pour ses croyants.
-Nul ne doit s’inquiéter de son avenir puisque nous vivons déjà ce que nous craignions le plus dans le passé.

Par Kenza Tazi

Pin It on Pinterest

Retour haut de page