Select Page

FUMÉE ET MIETTES: PREMIER RECUEIL D’ABLA DAOUD

Elle n’avait que 17 ans. Armée d’un stylo, des phrases venaient à sa main et s’abattaient à l’intérieur de son crâne comme une pluie torrentielle devant des feuilles vierges. Sa plume grattait sur le blanc de ces feuilles des mots déchaînés et des virgules assassines pour, finalement, enfanter sa première nouvelle. Elle n’imaginait pas que, 5 ans plus tard, jour pour jour, elle rejoindra le tissu littéraire marocain en publiant aujourd’hui son premier recueil de nouvelles.

Elle, c’est Abla Daoud. Une étudiante marocaine, née en 1993 à Taza. Son premier recueil, «Fumée et miettes» (Editions Marsam), contenant huit nouvelles a obtenu le Prix de la création littéraire de la chaîne télévisée 2M en 2015. Dans cet opus de 37 pages, Abla retrace le quotidien de personnes ordinaires, que nous croisons chaque jour, victimes d’oubli et d’amertume «entre la nuit et les rêves, l’âge et la sagesse, la fatalité et l’imprévu».

 

Par Houssam Hatim