Select Page

J’AI DÉCOUVERT QUE HOUDA N’ÉTAIT PAS MA FILLE

J’AI DÉCOUVERT QUE HOUDA N’ÉTAIT PAS MA FILLE

Je suis un homme de quarante cinq ans et je suis en train de vivre l’enfer.
J’ai trois enfants, l’aîné, un garçon de douze ans et deux filles, de sept et cinq ans.
J’avais fait un mariage d’amour et rien ne manquait à notre bonheur. Ma femme était au soin de sa petite famille, veillant sans cesse au bonheur de son foyer. Moi, un homme, qui ne pouvait faillir à ses responsabilités, tant au sein de sa petite famille qu’à son métier de banquier.
Rien ne venait troubler notre idylle, jusqu’à ce maudit jour.
Ma femme fut terrassée par un cancer qui vint troubler mes rêves et mes ambitions. J’ai tout fait pour la sauver de cette maudite maladie. Mais le cauchemar n’était qu’à ses prémices.
Un soir sur son lit de mort, elle m’avoua un secret qui lui pesait sur son coeur et son âme: Houda, notre cadette, notre lumière, n’est pas ma fille!
La cerise sur le gâteau, l’épée de Damoclès qui tomba. Un vertige violent me saisit et ainsi ma vie bascula dans le vide.
Houda, ma fille chérie, la plus douce, la plus affectueuse dotée d’une intelligence qui émerveille, n’est pas ma fille! Elle qui était le flambeau de notre bonheur.
Comment cela est arrivé? Et pourquoi? Qui est son père?
Comment supporter cette cruelle vérité ?
Que faire?
Un dilemme!
L’enfer !
Jusqu’à aujourd’hui, les mêmes questions me taraudent l’esprit. Et la plus dure, comment expliquer à Houda le problème ?
Ma vie est noircie, aucune lumière à l’horizon !
Personne à qui confier mon drame.
Anéanti, je m’oriente aujourd’hui vers un psychologue qui me prend en charge.