KAIZEN: UNE TECHNIQUE JAPONAISE CONTRE LA PARESSE!

Nous sommes nombreux à nous définir régulièrement un nouvel objectif ou un défi, et tout aussi nombreux à ne pas à les atteindre. Qu’il s’agisse de régime ou d’ambitions personnelles ou professionnelle, nous finissons par nous dire que nous ne sommes tout simplement pas prêts, que nous le ferons la semaine prochaine, le mois prochain… voire l’année prochaine. Mais pourquoi diable avons-nous tant de mal à parvenir à nos fins? Souvent parce que nous essayons de réaliser trop de choses, trop vite; parce qu’il est difficile de changer les vieilles habitudes et d’essayer de nouvelles choses. C’est le fameux concept de résistance au changement.

Dans la culture japonaise, il existe une méthode pour contourner cette résistance. Il s’agit du principe d’une minute, autrement dit, la pratique de Kaizen. Le mot Kaizen (改善?) est la fusion des deux mots japonais kai et zen qui signifient respectivement «changement» et «meilleur». La traduction française courante est «amélioration continue». Au cœur de cette méthode on retrouve l’idée de pratiquer quelque chose pour une minute, chaque jour au même moment. De toute évidence, ça ne devrait pas poser trop de problèmes de s’y tenir – même pour les plus paresseux d’entre nous. Difficile de trouver une excuse pour une tâche qui devrait prendre une minute. Que ça soit des tractions ou de la lecture, la tâche en question ne devrait pas sembler si désagréable le temps de 60 petites secondes. Bien entendu, nous choisirons plutôt une activité qui nous apporte de la joie et de la satisfaction. Petit à petit, l’idée de l’amélioration continue devrait prendre le dessus pour que nous puissions perfectionner nos résultats. Mais avant toute chose, il est important de surmonter le manque de confiance que vous pourriez avoir en vos propres capacités, et vous libérer de ces sentiments de culpabilité et d’impuissance. Donnez-vous le droit d’éprouver ce sentiment de victoire et de succès pour aller de l’avant. Lorsque vous êtes inspirés par ces sentiments, vous commencerez progressivement à augmenter le temps que vous consacrez à la tâche que vous avez définie. Peut-être dans un premier temps juste pour cinq minutes de plus, mais cela va bientôt se transformer en une demi-heure, voire plus. Cette philosophie peut être appliquée avec succès dans le monde des affaires comme dans le contexte privé. À première vue, cela peut sembler douteux et inefficace pour les personnes qui ont grandi dans une culture comme la notre, où l’on veut tout, tout de suite, et où l’on rejette allègrement la faute sur autrui. Mais dites vous bien que tout ce que vous avez à faire est de comprendre ce que vous voulez atteindre, et que vous êtes à une minute de l’atteindre.

Hakima Yassine Chawki

 

Pin It on Pinterest

Retour haut de page