Select Page

L’ÂME EST ETERNELLE

L’ÂME EST ETERNELLE

Au fil du temps, le corps se modifie. Il se dégrade en se soumettant à un ordre biologique. Le cœur aussi, car blessé plusieurs fois il devient souillé voire déformé par les coups durs, les déboires et les chagrins. Ses cicatrices ne peuvent totalement disparaître…Quant à l’esprit, il peut changer, évoluer, régresser, s’influencer ou imiter. Seule l’âme reste la même, immuable et infiniment pure. Elle est le noyau indestructible d’un fruit qui pourrit avec le temps. L’esprit, détaché du cœur et de l’âme, est censé concilier le tout et le mettre en harmonie, mais affecté par les alléas de la vie et son flot de contrastes, il lâche prise en s’engouffrant dans ce conflit ternaire perpétuel qui vise à obtenir le rôle du meneur. Cette bataille dure le temps d’une vie quand bien même nous savons que l’âme l’emportera à jamais.

 

Par Kenza Tazi