LE BAUME À LÈVRES EST UNE ADDICTION

Si votre flacon de gloss ou votre bâton de rouge à lèvres se sentent délaissés depuis le début du Ramadan, c’est que vous avez dû les remplacer par un innocent baume pour hydrater vos lèvres. Innocent le baume à lèvres? Que nenni! Bien que celui-ci ne provoque pas de dépendance physique comme l’alcool et la cocaïne, il peut malgré tout piéger l’utilisateur dans un cercle vicieux de ré-application permanente.

Ses ingrédients peuvent, en effet, amener les gens à ressentir le besoin de l’appliquer sur leurs lèvres plus souvent. Ça en devient une sorte de dépendance. Des composants rafraichissants comme le camphre, le phénol, ou le menthol, assèchent les lèvres et incitent régulièrement à remettre du baume. L’acide salicylique est un autre ingrédient qui aide à exfolier les lèvres, mais provoque des irritations par la même occasion, engendrant une situation de laquelle on ne parvient pas à sortir. D’autres éléments peuvent même causer des réactions de type allergique comme le paraben, la cire d’abeille, ou la lanoline. Sans mentionner les parfums et les colorants qui provoquent démangeaisons et enflures. Bref, vous avez les lèvres gercées et endommagées, vous appliquez du baume, et rebelote! De la même manière, le grand mythe au sujet des cigarettes est qu’ils font que le fumeur se sente détendu. En réalité, c’est les variations du niveau de nicotine dans le sang entre les cigarettes qui les fait se sentir agités, de sorte que la prochaine cigarette apaise leur nervosité. Cela emprisonne le fumeur dans un cycle infernal où la nicotine est la seule solution au problème qu’elle crée. Bien que le baume à lèvres ne soit pas comparable en termes de risques pour la santé, beaucoup de gens jurent qu’ils sont dépendants à cette substance cireuse selon le même principe: le baume guérit le problème qu’il crée. La bonne nouvelle c’est que vous pourrez briser l’habitude en vous sevrant lentement du baume à lèvres. Généralement, il suffit de prévenir la sécheresse labiale en buvant beaucoup d’eau pour garder le corps hydraté, et en arrêtant de vous lécher les lèvres. En quelques semaines, vous serez débarrassée de votre addiction vaudevillesque.

Hakima Yassine Chawki

Pin It on Pinterest

Retour haut de page