LES ORIGINES DE LA FÊTE DES PÈRES

Le 19 juin, on fêtera nos papas. Mais au fait, à quand remonte la création de la fête des pères? Comme pour la Saint Valentin, il existe plusieurs théories derrière ses origines.

Certains affirment que Harry Meek, le président du Lions’ Club de Chicago, aurait célébré la première édition avec son organisation pour mettre en avant la nécessité d’honorer les pères. Il aurait choisi le troisième dimanche de Juin car c’est la date la plus proche de son propre anniversaire. L’organisation, qui constitue le club philanthropique le plus important au monde, lui a remis une montre en or en guise de remerciement, avec l’inscription “Originator of Father’s Day” pour son anniversaire, le 20 Juin 1920. Mais la fête des pères telle que nous la connaissons aujourd’hui, nous la devons à la lutte acharnée de Mme Sonora Louise Smart Dodd pour faire reconnaître le rôle important joué par le père. Après la mort de sa mère, elle a été élevée avec ses cinq frères par leur père, William Jackson Smart. Sonora tenait son père en haute estime, lui qui s’était sacrifié pour elle et sa fratrie toute sa vie, était un père modèle, courageux, désintéressé et aimant. Pendant qu’elle écoutait le sermon sur la fête des mères nouvellement reconnue à l’église, Sonora a eu le sentiment que la reconnaissance du rôle du papa n’était pas aussi évidente pour les autres que ça l’était pour elle. Inspirée par la lutte de Mme Anna Jarvis pour promouvoir la fête des Mères, Sonora a commencé une campagne rigoureuse pour faire instaurer une fête officielle pour les pères. Elle a donc approché l’Alliance ministérielle Spokane, la ville de résidence de la famille Smart, pour corriger cette injustice. Elle a suggéré le 5 Juin, l’anniversaire de son propre père, pour exprimer la gratitude envers les pères. L’Alliance a choisi le troisième dimanche de Juin. Au fil du temps, l’idée de la fête des pères est devenue populaire et a parcouru du chemin à travers la nation. En 1916, le président Woodrow Wilson a envoyé un télégraphe à Spokane louant l’importance de cette célébration. Par ailleurs, la sénatrice Margaret Chase Smith a écrit au Congrès en 1957: «Soit nous honorons nos deux parents, père et mère, soit nous renonçons à honorer l’un ou l’autre. Honorer l’un et omettre l’autre est insultant.”  Aussi, en 1966, le président Lyndon B. Johnson signe une proclamation présidentielle déclarant le troisième dimanche de Juin comme la Fête des Pères. En 1972, le président Nixon établit un respect national permanent de la fête des pères.
C’est donc en 1910 que cette fête fut célébrée en premier, à Spokane. Au fil du temps, l’idée fit son chemin et devint populaire, à un tel point qu’aujourd’hui, la tradition veut que l’on offre un présent à son papa à cette occasion, le plus souvent une rose rouge. Une autre coutume consiste à poser ce jour-là une rose blanche sur la tombe d’un père décédé. Une belle histoire d’amour d’une fille pour son papa qui a inspiré des millions de gens dans le monde, rendant ainsi hommage au leur, chaque année.

Hakima Yassine Chawki

Pin It on Pinterest

Retour haut de page