LES TEXTOS SONT MORTELS

Jusqu’à quel point la conduite est-elle affectée par la lecture et l’écriture des messages texte? De tels agissements multiplient le risque d’accident par 23, mais ce n’est pas tout! L’étude menée par le Transport Research Laboratory (TRL) montre que les accros aux textos ont tendance à ralentir tout en tapant sur leurs claviers pour réduire le risque mais en n’ayant pas les deux yeux sur la route, ce qui les fait dériver vers d’autres voies, mettant ainsi les autres conducteurs en danger.

Le texting vient en tête des distractions au volant, et serait même plus dangereux que la conduite en état d’ébriété, ou sous l’emprise de certaines drogues. L’étude démontre que le temps de réaction des texteurs chute de 35%. En comparaison, les conducteurs à la limite légale de la consommation d’alcool présentent une baisse de 12%. Tandis que les conducteurs sous l’effet de cannabinoïdes enregistrent un ralentissement de 21%. Enfin, selon TRL, tenir son téléphone dans une main et conduire avec l’autre reste constitue toujours le plus grand danger, car cela réduit le temps de réaction de près de la moitié, soit 46%.
Les conducteurs doivent être conscients de l’imprudence d’un tel comportement, et devraient concentrer leur attention sur la route, pas sur leurs smartphones, GPS, ou autres appareils mobiles. Toutefois, sensibiliser les gens aux dangers de l’utilisation du téléphone au volant n’est pas chose aisée. C’est dans ce contexte que naquit l’idée maligne d’une nouvelle campagne de prévention routière: Un smiley géant, réalisé à partir de pièces détachées de voitures accidentées. L’émoticône, allégorie de tout ce qui se rapporte au texting, est plus effrayant que drôle, et c’est bien entendu le but de l’opération. D’un simple coup d’œil, on saisit l’idée derrière la sculpture emojienne, à savoir les risques liés à l’utilisation du portable au volant, ce qui est malheureusement aujourd’hui responsable de beaucoup d’accidents de la route.

Hakima Yassine Chawki

Pin It on Pinterest

Retour haut de page