Select Page

MORRAN BENLAHCEN, NOSTALGIQUE À SOUHAIT

C’est à So Art Gallery que l’artiste contemporain en quête de nouvelles expériences a posé ses valises. «Field of memories », sa dernière exposition nous ramène à son enfance qu’il veut partager.

Moderne et piquant, Morran Benlahcen ne se refuse aucune exploration. Son travail puise partout où imagination et subconscient le mènent. Exposant à So Art Gallery, l’artiste pionnier du graffiti au Maroc, a utilisé cette fois d’autres matériaux et supports: plexiglas, corne de buffle, acier, laine (…) sonnant un retour aux années tendres et à un monde où le rêve a toute sa puissance. Ayant le talent de toujours savoir se réinventer, M. Benlahcen joue des techniques, du temps et de l’espace pour en recréer de nouvelles dimensions. Autodidacte, sa signature est d’autant plus appréciée qu’elle repousse à chaque fois ses limites. Field of memories est un appel qui ne laisse pas indifférent. Un appel à l’intimité de l’enfance, à sa douceur comme à ses peines. Jusqu’au 8 décembre.

 

Lamia Louraoui