Select Page

ODE À LA FEMME

ODE À LA FEMME

Ô femme, que prétendez-vous être à part un ange doté d’une pure âme?

Ils pensent certes que vous êtes pour l’humanité un drame,

Mais vous en gardez un coeur qui ne blâme.

Vous êtes un tranchant sans lame,

Qui sans force réclame,

L’amour et la paix à chaudes larmes.

Vous êtes une houle au fond bien calme,

Qui proclame son importance devant ceux qui la diffament.

Loin d’être infâme,

Vous possédez tout le charme,

Qui attise et enflamme,

Cœurs, corps et âmes.

Vous avez aussi l’unique arme,

capable de raviver les flammes,

Et tous s’exclament de cet amalgame,

qui fait de vous madame,

La reine de la progéniture d’Adam

 

Kenza Tazi