Select Page

PEUT-ON JEÛNER PENDANT LA GROSSESSE?

Les femmes enceintes se posent souvent cette question à l’approche du Mois Sacré. Puis-je jeûner avec ma grossesse? La réponse est qu’il est tout à fait possible de le faire durant tout le mois si l’on s’en sent capable. Explications par le gynécologue Docteur Hicham Benabbes Taarji.

On peut certes jeûner quand on a un bébé dans le ventre mais l’essentiel c’est de ne pas se forcer. En effet, les vomissements du premier trimestre et l’asthénie du dernier rendent l’abstinence bien difficile, encore plus si cela est contre-indiqué en raison d’un état pathologique lié à la grossesse, notamment le diabète, l’hypertension, un reflux important, l’anémie, la menace d’un accouchement prématuré, ou encore des infections urinaires, nécessitant une prise régulière de médicaments ou le suivi d’un médecin. Si l’on a la chance d’être en bonne santé, on peut aisément s’abstenir de manger pendant la journée à condition de bien organiser ses repas le soir, de surveiller son alimentation et bien entendu boire beaucoup d’eau. Il est ainsi fondamental de manger trois repas espacés, sains et équilibrés afin que l’estomac -vide toute la journée-ne se dilate pas brusquement en entrainant des douleurs. Les sucres d’absorption rapide -comme notre fameuse «Chebbakia», ou encore le «Sellou» que nous attendons depuis 11 mois sont fortement déconseillés. Ils vont directement augmenter la glycémie non seulement de la maman mais aussi celle du bébé; ce qui va le faire grossir. Il faut donc privilégier les sucres d’absorption lente comme les féculents, la «Hrira» pourquoi pas et le pain complet… Il ne faut pas non plus abuser des salades car elles favorisent les ballonnements intestinaux, et ne surtout pas oublier de prendre des protéines animales, végétales ainsi que des graisses en quantité raisonnable. Une alimentation équilibrée donc oblige, avec 50% de glucides, 20% de protéines et 30% de lipides, tout à fait comme lorsqu’on ne jeûne pas. Une activité sportive modérée comme la marche est également recommandée en particulier le matin, à condition de ne pas faire trop d’efforts. Le tabac quant à lui est à éviter pendant la grossesse, et surtout juste après la rupture du jeûne et le soir avant de se coucher. Mesdames, jeûnez alors si vous le désirez mais rompez le jeûne si vous n’y arrivez pas. Vous vous rattraperez par la suite une fois seule sans bébé dans le ventre.

 

 

Docteur Hicham Benabbes Taarji