Select Page

OTHMANE MOULINE: QUAND LE «CHAÂBI» SE MODERNISE…

OTHMANE MOULINE: QUAND LE «CHAÂBI» SE MODERNISE…

Gilet long avec mâallem, Création By Abdelouahab Benhaddou

On en parle un peu partout et on s’y intéresse. Oui, on peut dire que c’est une nouvelle tendance. Et non, ce n’est ni un nouveau resto ni une marque de voiture. C’est un jeune artiste de 29 ans que tous les amoureux du «Châabi» s’arrachent en ce moment.

Beau, très branché, talentueux mais surtout passionné par cette musique populaire qui n’en finit pas d’être prisée, plus encore pendant ces dernières années, même chez les milieux huppés, Othmane en fait désormais son métier. Appartenant à une famille bourgeoise Rbatie, bonne vivante et amatrice de musiques traditionnelle il a longtemps repoussé cette passion pour d’autres «priorités». Motivé par son idôle et amie Hajja Hlima, un grand nom de la scène, il la vit aujourd’hui à fond et met le feu sur les pistes en faisant vibrer même les plus passifs sous les rythmes de sa voix et de sa bonne humeur. Ce n’est ni en caftan ni en costard et chemise en satin qu’il entre en transe sur scène, mais plutôt en look trendy de fils à papa et une allure de play boy. Et c’est ainsi, bien da sa peau, qu’il revisite les codes du Châabi. Kenzi+ l’a rencontré dans une ambiance cool et le captant dans ses moments de détente en look cosy-tradititionnel.

[su_divider divider_color= »#ffffff » link_color= »#ffffff »]

Réalisation: Kenza Tazi

Photos: Hadnnan Hakoun

Lieu: Carré Casa ou Carré Français de Casablanca