SEL D’AILLEURS: UNE MAISON DE CHARME QUI CHARME!

À 59 km de Marrakech, dans un village appelé Marigha, se niche paisiblement une maison d’hôtes peu comme les autres. Fruit d’un amour particulier pour le sel, «Sel d’ailleurs» est l’endroit idéal pour aller à l’encontre d’un rythme de vie effréné et arrêter le temps, que l’on soit seul, en famille ou entre amis.

Au beau milieu d’une nature qui s’étend à perte de vue, Laaraichy Bouhcine a  bâti sa propriété. Passionné et collectionneur de sel du monde entier, ce n’est pas par hasard qu’il a choisi de le faire à Marigha. Signifiant village de sel en Berbère, cette région est connue pour l’activité principale de ses habitants qui n’est autre que l’extraction du sel tout au long de l’année. Outre son amour pour le sel, le propriétaire est un chineur de goût, qui a entièrement décoré sa maison d’hôtes d’objets d’occasion et de curiosités trouvés chez les brocanteurs et antiquaires. Ce qui offre au lieu un charme particulier à l’ancienne, un aspect authentique loin des artifices, ainsi qu’un cadre serein et reposant. Bouhcine gère «Sel D’ailleurs» sans réserve et s’y consacre pleinement depuis son ouverture. «Sel d’ailleurs et moi formons une seule personne. Je m’occupe des réservations moi même et considère mes clients comme mes propres invités, ou des membres de la famille, afin qu’ils se sentent chez eux…», confie-t-il.
Dans son architecture vernaculaire, «Sel d’ailleurs» dispose de 9 chambres spacieuses, un salon, une salle à manger, ainsi qu’une piscine et un patio qui présentent une vue imprenable sur le Haut Atlas. Son propre potager bio lui permet de proposer une cuisine créative entièrement bio, accompagnée d’une ambiance conviviale, un service irréprochable et un accueil des plus chaleureux.
Sise dans une oliveraie de 2 hectares aux pieds du Haut Atlas, «Sel d’ailleurs» est entourée d’une réserve naturelle, du parc national de Toubkal, ainsi que d’un domaine royal de chasse. Plus loin de 4km, on retrouve le lac Ouirgane. Les murs rouges de la maison s’entrelacent avec tous ces éléments de la nature, et s’harmonisent parfaitement avec le blanc du sel qui assaisonne le tout, offrant ainsi aux visiteurs un moment précieux de paix, et une note peu salée…

Par Kenza Tazi 
Crédit photos : Hadnnan Hakoun

Contact: Laaraichi Bouhcine: 0666 57 14 77
Adresse mail: sel.d’ailleurs@yahoo.fr

Pin It on Pinterest

Retour haut de page