TERRE DE FEMMES MAROC: UN NOUVEAU PALMARÈS!

Par Kenza Tazi 
 Publié le 3 avril 2019
 à 09:39
Capture d’écran 2019-04-03 à 09.32.31

Pour sa 10ème édition, le prix Terre de Femmes se réinvente. Promesse annuelle tenue, La fondation Yves Rocher pour l’environnement a récompensétrois nouvelles héroïnes extraordinaires.

Fortes de leurs combats, ces trois fiertés marocaines viennent agrandir cette communauté féminine engagée et toujours plus solide qui nous permet d’agir ensemble pour la protection de la planète et de la biodiversité.

Pour une culture hors-sol
Le premier prix (avec une dotation de 5000 Euros) revient à Nawal Ibn El Fadil. À travers son association, Elle agit pour permettre à des femmes excessivement pauvres d’accéder à l’emploi. À force de travail et de conviction, Nawal a aussi développé des projets de gestion des espaces et de création de jardins potagers grâce à la récupération et au traitement des eaux usées.

Pour une agriculture bio et saine
Malika Mouilek est couronnée du deuxième Prix Terre de Femmes Maroc de la Fondation Yves Rocher (avec une dotation de 3000 Euros) pour sa volonté de créer un jardin botanique  où elle exerce une agriculture bio et saine afin de préserver le sol. Malika ambitionne d’offrir plus d’emplois aux femmes de son village.

Une femme au secours des abeilles
Le 3èmeprix est décerné à Myriam Idrissi (avec une dotation de 2000 Euros) pour avoir créé Jnane Nahla, un jardin installé dans son village natal. Celui-ci représente une source de vie pour les abeilles. Myriam oeuvre également aux côtés des femmes pour les former à avoir leur propre ruche et garantir une biodiversité à l’oasis.

 

5/5 (1 Review)