TWILLY D’HERMÈS: UNE ODE AUX JEUNES FILLES

Après avoir longtemps accompagné les femmes quant à leurs choix olfactifs, La maison Hermès choisit aujourd’hui de réveiller les sens des plus jeunes, à travers une eau de parfum qui célèbre la joie de vivre et la liberté.

Pour sa troisième création au sein de la maison, Christine Nagel décide de faire autrement en se lançant à la rencontre des jeunes filles d’aujourd’hui. Inspirée par leur énergie fougueuse, leur audace et leur désinvolture, elle veut tout retranscrire. “C’est en pensant aux jeunes filles, en les regardant vivre, que j’ai créé Twilly d’Hermès. Libres, audacieuses et irrévérentes, elles jouent contre le vent, imposent leur propre rythme, inventent une cadence inédite.”, déclare-t-elle. C’est donc avec cet esprit juvénile plein de vie que le célèbre parfumeur a composé Twilly; une eau de parfum qui incarne une nouvelle facette de la féminité Hermès.

Le jus: un floriental épicé

Twilly se compose de trois ingrédients majeurs: un gingembre mordant qui brûle, une tubéreuse hespéridée et épicée, à peine sucrée, mais plutôt lactée et solaire, et un santal crémeux et amandé. Une senteur aussi sensuelle que troublante sans être trop forte… Des notes addictives mais jamais lassantes… Une eau de parfum aussi délicieuse et énergétique que ces jeunes filles qui respirent la vie.

Un flacon haute couture

Alliant les univers du parfum et de la couture, le flacon est une pure merveille. Celui-ci met à l’honneur la beauté de l’incontournable Carré de soie Hermès, ou plus précisément son descendant le «Twilly» qui est plus fin, très fantaisiste et qui peut se porter de mille et une façons. Noué dans les cheveux, posé autour du cou, du poignet, ou encore à la hanse d’un sac à main, le twilly incarne parfaitement l’accessoire iconique que les jeunes filles s’arrachent pour twister leurs looks fashion selon leurs envies. Tel un spaghetti de soie, le mini twill est bien noué autour de son col, parfaitement en accord avec le chapeau melon, lui conférant ainsi audace et élégance à la fois. Quant à sa forme, elle rappelle comme à l’accoutumée la lanterne des calèches d’autrefois, et laisse entrevoir une couleur orange synonyme d’optimisme et de créativité.

 Le film publicitaire: 

 

Par Kenza Tazi

 

 

 

1 réflexion sur “TWILLY D’HERMÈS: UNE ODE AUX JEUNES FILLES”

Les commentaires sont fermés.

Pin It on Pinterest

Retour haut de page