Select Page

ZONE REGARD: L’AVIS DU DOCTEUR CHAKIB LKAH

ZONE REGARD: L’AVIS DU DOCTEUR CHAKIB LKAH

Etant une arme de séduction infaillible, le regard est le souci de presque toutes les femmes. Très fine et faiblement protégée, la peau du contour de l’œil trahit souvent l’âge en manifestant clairement les signes du temps et les méfaits des agressions extérieures. Parce qu’elles veulent des résultats rapides ou qu’elles n’ont tout simplement pas le temps ni la patience pour appliquer les crèmes adaptées au quotidien, certaines femmes préfèrent opter pour la médecine esthétique. Et pour celles qui hésitent encore, voici l’avis du Docteur Chakib Lkah, Chirurgien Plasticien à la Clinique Cochain de Casablanca.

12752111_10153239796976968_943064275_o-Quelles sont les solutions curatives et préventives que propose la médecine esthétique pour le contour de l’œil?

Tout d’abord, il faut définir le contour de l’œil. Celui-ci comprend une partie inférieure: le cerne; partie externe temporale où siègent les rides de la patte d’oie et une partie supérieure constitue de la paupière supérieure et du sourcil. À chaque zone son traitement. Le creux du cerne peut être traité par un comblement avec de l’acide hyaluronique ou un lipofilling et la couleur du cerne par lasers décolorants ou des peelings. Quant à la partie externe, elle peut être améliorée par des injections de botox  et d’acide hyaluronique notamment pour traiter les rides de la patte d’oie et remonter une queue de sourcil un peu triste. La paupière supérieure peut également se creuser en donnant un aspect dur et ossifié du contour de l’œil, mais peut également bénéficier des différentes techniques de comblement. Toutes ses techniques permettent de corriger le vieillissement du pourtour de l’oeil mais aussi de prévenir l’apparition de nouveaux stigmates du vieillissement.

-Pour une zone vulnérable, sont-elles sans danger?

Si elles sont réalisées par un praticien compétent et surtout rompu à ce genre de pratiques, la plupart de ces techniques sont quasiment sans danger et donnent satisfaction aux patients.

-À quel âge peut-on commencer à utiliser ces techniques ?

Il n y a pas vraiment d âge physiologique pour débuter ses traitements.  Dès  l’apparition des premiers signes du vieillissement sur cette zone, il est tout à fait licite de la traiter afin de prévenir une accélération de ce vieillissement, évitant ainsi l’apparition de nouvelles rides et l’atrophie des tissus qui constitue cette zone.

-Peut- on se passer des soins dermatologiques  pendant les traitements?

Il est bien évidemment conseillé de prendre soin de cette zone par l’application quotidienne de crèmes cutanées en association au traitement de médecine esthétique. Se démaquiller convenablement, prendre soin de sa peau, se protéger du soleil et avoir une bonne hygiène en mangeant sainement et en évitant le tabac, sont les maîtres mots pour garder un regard éclatant.

Par Kenza Tazi